Marcel Lefebvre » Commentaire de Alain Stanké

Commentaire de Alain Stanké

Commentaire de Alain Stanké

La lecture de votre livre Les amants de 1837  (qui m’a beaucoup plu) m’a replongé aussi dans de séculaires souvenirs: mon (premier !) amour avec une… ravissante autochtone. Ma Kwanita s’appelait Alanis… Elle aussi était sans cesse attirée par la forêt… Vous voyez que pour lire votre livre j’étais déjà un peu en « terrain connu ».
Limpide, simple et puissant, votre texte est superbement maîtrisé. Oxygénant ! Vous caracolez avec virtuosité dans un contexte historique ouvert à toutes les surprises de l’imaginaire.
Superbe !
Merci de m’avoir donné la chance de vous lire, bravo et bon succès !

Bien cordialement.

Alain Stanké


Écrit par , le 24 septembre 2013

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.